Bon Triduum pascal et très bientôt belle fête de Pâques. Que le Ressuscité vous apporte la Lumière et la joie de Pâques. Merci pour vos souhaits de Pâques.

Sr Marie-Ange et le Conseil gténéral.

 

Write comment (0 Comments)

"En ce jour anniversaire de l'ordination de Jean-Martin MOYE, 267 ans - Prions ensemble pour l'unité de la Congrégatioon"

 

Sr Marie-Ange et le Conseil général.

Write comment (0 Comments)

Congrégation des Sœurs de la                                                                                                          Mercredi des Cendres 2021.

Providence de Portieux

Maison Générale

103, rue Villiers de l’Isle Adam

75020 – PARIS

                                                                                                            CIRCULAIRE n° 12

« Loué soit Jésus Christ »

« Convertissez-vous et Croyez à l’Evangile »

 

Mes sœurs,

La conversion à laquelle nous sommes conviés en ce temps de Carême, va consister avant tout dans une intensification de notre relation personnelle avec le Christ.

« Aujourd’hui ne fermez pas votre cœur mais écoutez la voix du Seigneur ». Ps.94

Si le Père voit dans le secret, c’est, avant tout, parce qu’il est présent au plus intime de nos vies. Le regard du Seigneur est un regard de miséricorde.

Le jeûne, la prière et l’aumône sont ainsi des pratiques qui nous aident à accueillir en vérité la présence de Celui qui habite nos vies, au nom de sa fidélité.

« Revenez à moi de tout votre cœur ». Nous commençons le temps du carême avec la parole du prophète Joël, 2.12.  Comme nous le précise le Pape François « Le Carême est un voyage de retour à Dieu… Le Carême est un exode de l’esclavage à la liberté … Un voyage de retour à Dieu, qui implique de discerner vers où est orienté notre cœur ».

Ce voyage implique toute notre vie. Il nous faut redécouvrir le lien qui nous ramène à Dieu.

Où est mon cœur ? Demandons-nous : Est-ce que je lutte pour libérer mon cœur de ses duplicités ?

Dieu fait appel à notre cœur. Nous aurons toujours des choses à faire… Il y a toujours la tentation de revenir en arrière.

Il est temps de revenir vers le Père. Nous avons dilapidé les biens de Dieu. Nous avons besoin d’être relevés ; C’est le pardon de Dieu qui nous remet toujours debout. Nous avons besoin de remettre nos blessures à Dieu. Nous avons tous des maladies spirituelles, des peurs qui nous paralysent, nous avons besoin de la guérison de Jésus. « Guéris mon cœur, tu es le médecin qui peut me libérer ».

La Parole de Dieu nous demande de revenir au Père. Rappelons-nous que nous sommes poussières et que nous retournerons vers la poussière.

Revenons au feu qui fait renaître nos cendres.

« Au nom du Christ laissez-vous réconcilier » 2 Cor.5,20. Notre voyage de retour à Dieu est possible seulement parce que Lui est descendu vers nous. Il est venu à notre rencontre, Il s’est fait péché, mort, c’est ce que nous a rappelé Saint-Paul. Il nous appelle à revenir. Il s’est laissé blesser…

« Laissez-vous réconcilier avec Dieu. » La marche dans le désert ne repose pas sur nos propres forces, nos capacités, le salut à accueillir est pure grâce et gratuité.

Reconnaître que nous avons besoin de Lui, de sa miséricorde, c’est la voie de l’humilité. Dieu nous attend avec sa miséricorde infinie. Il est venu à notre rencontre.

Baissons la tête pour recevoir les cendres… faisons-nous petits sur ce chemin…Mettons-nous devant la Croix de Jésus.

Regardons chaque jour ses plaies… les coups qui nous font mal…. Par ses plaies nous avons été guéris.

« Regardez l’humilité de Dieu ». Je vous invite à méditer ce chant inspiré d’un écrit de Saint-François d’Assise et interprété dernièrement par « les Padrés», un groupe de prêtres, aumôniers militaires.

                    « Regardez l’humilité de Dieu » (Refrain)

Admirable grandeur, étonnante bonté

du Maître de l’univers

Qui s’humilie pour nous au point de se cacher

Dans une petite hostie de pain. R/

 

Faites-vous tout petits,

Vous aussi devant Dieu pour être élevés par Lui,

Ne gardez rien pour vous,

Offrez-vous tout entiers à Dieu qui se donne à vous. R/

 

« Relève-toi » Luc 17,19. Jésus vainqueur de toute mort nous remet sur pied et nous nous remettons en chemin. Il s’agit de nous relever, de nous réveiller ensemble. C’est un groupe, un peuple, ou même un corps social qui a pu se retrouver meurtri et qui est appelé à se relever, à se rebâtir.

Nous allons prier, jeûner, faire l’aumône, mais finalement cela tout le monde peut le faire, et le christianisme n’en a pas le monopole ; notre chemin ne prendra son sens authentiquement  chrétien, que si nous le faisons, fixés sur l’infinie miséricorde de Dieu.

Une longue route de 40 jours s’ouvre à nous, afin que chacun(e) de nous, dans ses déserts intimes, soutenu dans sa marche par l’Eglise et les sacrements toujours offerts, avec les frères et sœurs que Dieu nous donne, puisse entendre l’appel pressant de Dieu : « Ne fermons pas notre cœur mais écoutons la voix du Seigneur. »

Le Père de miséricorde nous offre, au bout de la route, le salut et la Résurrection dans le Christ Jésus !

En communion avec les sœurs du généralat, nous vous souhaitons une bonne entrée en Carême et un beau temps pascal.

 

Sœur Marie-Ange MANGEOT

       Supérieure Générale

Write comment (0 Comments)